Le canal de Chalifert


Coupvray est traversée par le canal de Meaux à Chalifert qui marque fortement le paysage de notre territoire. L'écluse située sur notre commune a été un point d'activité pendant plus d'un siècle.

La navigation de la Marne.

L'aménagement de la navigation de la Marne est une idée du XVIIIe siècle. Mais c'est seulement en 1837 qu'est lancé la canalisation de la rivière depuis Saint-Dizier en Haute-Marne à sa confluence avec la Seine. Elle sera mise en service progressivement jusqu'en 1867.

 

Les ingénieurs se trouvent confrontés à une complication entre Meaux et au-delà de Trilbardou. En été les eaux sont trop basses pour permettre la navigation. D'autre part, les moulins de Meaux barrent la rivière.  

le canal de Meaux à Chalifert

L'ingénieur Brière de Mondétour, chargé de l'étude de navigabilité de la Marne, présente  le 15 septembre 1835, au préfet de Seine-et-Marne un projet de construction d'un canal de Meaux à Chalifert qui sera rapidement accepté.

 

 

 

En 1838, les terrains concernés sont expropriés. Le creusement du canal, les écluses  et les ouvrages d'arts font l'objet d'adjudications publiques. Le canal de Meaux à Chalifert est mis en service en 1846.

Le pont-canal sur le Morin à Condé.
Le pont-canal sur le Morin à Condé.

Le canal ne présente que 3 écluses de bonnes dimensions, à son entrée à Meaux, à sa sortie dans la Marne à Chalifert et une à Coupvray, ainsi que 2 ouvrages particuliers : un tunnel sous la colline de Chalifert et un pont-canal au dessus du Grand Morin à Condé.